Raconter l’histoire de l’Etabli …c’est aussi ubuesque que de croire que l’on peut marcher sur la mer.
D’aussi loin que l’on se souvienne, l’idée a pris source dans un lagon de l’île de la Réunion entre deux vagues, deux amis, L et E.

Merci d’avoir lancé cet espace vivant !

C’est donc en 2004 que l’association l’Etabli est déclarée en sous-préfecture de Haute-Savoie, avec à son bord Elsa, Julien et Aurélie M, et Samy C. Raconter une histoire, et tout particulièrement celle de l’Etabli, c’est aussi chanter une chanson, que Mathias P. a éternalisé sous les étoiles, et c’est aussi écrire un livre ou peindre une toile, comme notre ami Joël G. qui œuvre pour l’amour des mots et des images animées ou imaginaires.

Merci d’avoir écrit cet espace vivant, artistique !

Ecrire l’histoire de l’Etabli, c’est reconnaître l’engagement constant des associés du GAEC Le Regain, qui mettent à la disposition de l’association, pendant la saison estivale de juin à septembre, un terrain viabilisé, un hangar agricole, des machines pour soulever, creuser, faucher… Ecrire une histoire de l’Etabli, c’est aussi celle des artistes, musiciens, chanteurs, jongleurs, clowns, danseurs, plasticiens, théâtreux, professionnels confirmés ou amateurs… et de tous ses adhérents qui se retrouvent chaque année, avec la conviction que chacun de nous peut rendre possible une belle aventure collective.

Merci à tous d’avoir érigé cet espace vivant, artistique et tellement humain !

Car il faut le dire, l’Etabli répond à une attente d’humanité, celle dont on parle peu, que certains modèles sociaux défigurent au nom d’un individualisme en quête de promotions et de victoires, d’avancement ou de matérialisme illusoire… Mais si nous revenions à nos veaux, vaches, cochons... pour saluer, remercier tous les bénévoles, les partenaires, les complices, les coquins et même les vilains, les créatifs et rendre un hommage silencieux à Rémi, illustrateur-graphiste qui nous lègue le logo de l’Etabli.

Merci, l’Etabli !